Mise sur pied d'un registre québécois sur l'utilisation de cannabis médical

La mise en place du registre sera la responsabilité de l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) et du Consortium canadien pour l'investigation des cannabinoïdes.

L'an dernier, le Collège des médecins avait réclamé la création d'une telle banque de données afin de mieux gérer l'utilisation du cannabis et assurer la sécurité des patients. Depuis le 1er avril 2014, un nouveau règlement fédéral exige que le patient obtienne une ordonnance du médecin pour avoir accès au cannabis séché à des fins médicales. Le cannabis est prescrit dans un « cadre de recherche » uniquement et ne constitue pas un traitement reconnu par la profession médicale, rappelle le CUSM.

Pour voir l'article complet